Le 1 Avril 2014

Faible mobilisation à la manifestation contre la 3D pour tous

Le CRAPAD n'a mobilisé que quelques opposants

Domaines

Paris, le 1er avril 2014

« Une remise à plat du modèle », voilà ce qu'on pouvait lire sur une des pancartes de la manifesation contre la 3D pour tous organisée dimanche dernier à Paris. Le parcours a sans doute semblé bien long pour les rares contestataires sur le trajet retenu (symboliquement) entre la rue de La Planche (7ème) à la rue de l'Equerre (19ème).

Ils étaient 12 selon la police et, fait assez rare pour être signalé, 11 selon les manifestants *.

Faible mobilisation à la manifestation contre la 3D pour tous
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Le collectif pour le retour à la planche à dessin (CRAPAD) n'a donc pas réussi son pari. Son président Jean Deudé tente de justifier cet échec mais ne baisse pas les bras : « Le jour du second tour des élections municipales françaises n'était pas forcément bien choisi et nous avons souffert d'une concurrence importante, y compris chez nos adhérents actifs (fabricants de crayons, d'imprimantes sur papier et de scanners à plat, etc...). Pas mal d'abstentionnistes chez nous aussi. Mais notre combat continue ».

Rappelons que le collectif est né il ya déjà de nombreuses années, quand Bernard Charlès, Directeur Général de Dassault Systèmes, avait déclaré vouloir démocratiser la 3D et la rendre accessible à tous.

Scanners 3D, imprimantes 3D, irruption des avatars 3D, irruption dans le e-commerce, … les exemples se sont en effet multipliés depuis cette déclaration.

Pour le collectif, cette tendance doit être combattue « non pas pour garder les privilèges de ceux dont le métier dépend de la 3D - dessinateurs, projeteurs, ingénieurs, architectes, etc... - mais pour laisser une vraie chance à ceux qui souhaitent encore dessiner, scanner et imprimer sur du papier », précise Jean Deudé.

« Nous ne voulons pas devenir les sans papier du 21ème siècle » clamaient d’ailleurs les manifestants qui en appellaient à un sursaut du gouvernement français - qui avait hélas d'autres préoccupations en ce début de semaine.

Vers 15h, le petit défilé s'est engouffré dans la seule salle de cinéma parisienne qui projetait Gravity en 2D.

 * Il semble après vérification que le membre du CRAPAD en charge du décompte des manifestants ait oublié de se compter.


Plus sur le CRAPAD : cliquez ici.

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Envoyer par e-mail

Recommandé

Image de l'encartDes souris 3D et deux imprimantes 3D à gagner

Avec BIMactu.com, tentez de gagner une des huit souris 3D offertes par 3Dconnexion ou une des deux imprimantes 3D Ultimaker 2+ proposées par Kallisto. Il suffit de vous inscrire à la lettre d'information commune aux portails BIMactu.com et CAO.fr. Un tirage au sort est réalisé chaque mois parmi nos abonnés.

... En savoir plus

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)