Le 30 août 2017

BIM : IGETEC gagne en qualité de travail avec la CAO 3D Plancal nova

Un seul logiciel pour la conception et les calculs : gains de temps, fiabilité et respect des normes DTU

Rungis, août 2017

L’entreprise Igetec, dont le siège est basé à Aurillac (Cantal), est un Bureau d’Études pluridisciplinaire. Ses projets concernent des établissements sportifs & culturels, de santé et de soins, d’enseignements et également des logements collectifs et individuels groupés ainsi que des bâtiments tertiaires ou industriels. Avec un effectif de 33 salariés, Igetec réalise un chiffre d’affaires de 2,8 millions d’euros (2016). Depuis 2011, elle utilise la CAO 3D BIM Plancal nova pour tous ses projets CVCSE –Chauffage, Ventilation, Climatisation, Sanitaire, Electricité – et pour la saisie graphique des bâtiments destinée aux calculs thermiques.

Le Bureau d’Études IGETEC gagne en qualité de travail avec la CAO 3D Plancal nova
(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

L’entreprise a été créée dans les années 90 puis reprise par quelques salariés en 2013. Dirigé par Laurent Vaurs (Président) et par François Masseboeuf (Directeur Général), ce Bureau d’Études a une forte activité en dehors du département du Cantal. Il dispose, en effet, d’agences dans l’Allier (Montmarault) et la Corrèze (Brive) ainsi que de bureaux dans le Cantal (Saint-Flour) et le Lot (Fontanes). L’essentiel de l’effectif technique se consacre à l’ingénierie Équipements Techniques, à l’ingénierie Structures béton, à l’économie de la construction et à la direction de travaux - OPC. À la demande de partenaires architectes qui apprécient la qualité de son travail, Igetec est parfois amenée à réaliser des projets dans d’autres régions. Parmi les récentes réalisations, citons les études Fluides du Lycée Ambroise Brugière à Clermont-Ferrand, « Pour une école à l’ère du numérique », un projet 100 % BIM.

Un logiciel CAO 3D avec moteur de calcul embarqué

Mais avant de parler BIM, c’est en 2011, avec l’arrivée de l’ingénieur thermicien Thomas Noël, que le logiciel de CAO 3D Plancal Nova fait son entrée chez Igetec. À l’époque, le Bureau d’Études, équipé de la CAO 2D Autocad, fait face à un nombre croissant de projets de plus en plus ambitieux et aussi de demandes de ventilation double flux, nécessitant un niveau de détail élevé, soit un travail long et fastidieux.

Thomas Noël visite le salon Interclima pour évaluer les différents logiciels de CAO 3D du marché. Il se renseigne également auprès d’autres Bureaux d’Études. « J’ai fait le choix de la CAO 3D Plancal nova, explique-t-il, bien implantée et appréciée dans notre région et bénéficiant d’un SAV, notamment d’une hot line, de premier plan, et en français ! Mais ce qui a réellement fait la différence au niveau du logiciel, au-delà d’un bel affichage, ce sont les moteurs de calculs embarqués, à l’origine d’énormes gains de temps pour le dimensionnement, les métrés – tubes, gaines de ventilation, etc. – et les notes de calculs générées automatiquement. Sans oublier la fiabilité apportée par le système, les risques d’erreurs humaines, par exemple de sous-dimensionnement, étant supprimés. »

Malgré les investissements importants à réaliser (stations de travail, licences et formation des utilisateurs), la direction du Bureau d’Études a soutenu ce choix qui était compatible avec les logiciels de CAO 3D utilisés dans d’autres services, notamment pour les structures qui sont montées en 3D depuis le début des années 2000. L’ingénieur explique, en effet, que contrairement aux autres logiciels de CAO 3D du marché qui proposent l’ajout de plugs-in tiers pour les calculs, Plancal nova dispose de ses propres moteurs de calculs et est ainsi l’unique interlocuteur de ses clients. Il ajoute : « Avec Plancal nova, les calculs sont réalisés dans le respect du DTU, ce qui signifie que le dimensionnement automatique des installations est effectué conformément aux normes françaises. »

Thomas Noël passe 4 mois à décortiquer Plancal nova afin de maitriser le logiciel à 100%. En 2012, il bouscule les habitudes de travail et impose l’utilisation de Plancal nova pour tous les projets aux thermiciens, puis aux électriciens en 2014.  Ce qui améliore grandement la communication interne concernant les équipements techniques des projets. Devenu utilisateur référent Plancal nova, Thomas Noël ne manque aucune mise à jour du logiciel. Il dit apprécier les tutos de formation mis à disposition par Trimble MEP et les relations avec l’équipe technique de l’éditeur, qui fait preuve d’une grande disponibilité et réactivité.

Des projets en mode BIM pour une information précise et partagée

Igetec conçoit tous ses projets en 3D et en mode BIM, à partir de la maquette de l’architecte.

Thomas Noël explique : « Avec la maquette de l’architecte que Plancal nova récupère en format IFC, nous avons une meilleure vision des volumes, nous communiquons mieux avec l’architecte et cela évite les erreurs. »

Il ajoute : « Le BIM pour moi est synonyme d’Information. Concrètement, dans Plancal nova, nous renseignons chaque élément 3D représenté d’un maximum de détails, afin d’être le plus précis possible et d’enrichir les échanges. »

Chaque corps d’état génère sa propre maquette puis le BIM manager du projet synthétise l’ensemble et réalise des tests de collision. Il génère au final la maquette globale contenant différentes strates d’IFC qui peuvent être masquées selon les besoins. Thomas Noël apprécie la solution Open BIM Plancal nova ainsi que les liaisons développées avec d’autres solutions logicielles, sources de gains de temps considérables. Avec le logiciel thermique Perrenoud, par exemple, leader du marché, pour les calculs thermiques règlementaires ou encore avec l’entreprise Trox, pour l’intégration d’objets 3D représentant réellement les matériels de ventilation.

Aujourd’hui, le Bureau d’Études Igetec est reconnu comme référent BIM auprès de ses partenaires locaux, notamment les bailleurs sociaux, mairies et collectivités qui s’interrogent sur le BIM, celui-ci étant majoritairement implanté dans le bâtiment tertiaire. L’équipe leur montre et explique les projets en mode BIM ainsi que les gains qui en découlent, notamment dans le cadre de l’exploitation et de la maintenance des bâtiments. La conception en 3D des locaux techniques (chaufferies, CTA, etc.) permet également d’orienter l’implantation des équipements pour en faciliter l’accès lors des opérations d’entretien et de remplacement.

« Choisir un logiciel de CAO n’est pas anodin en termes d’investissement humain et financier », conclut Thomas Noël. « Mais je peux dire qu’avec Plancal nova, nous avons fait le bon choix. Lorsque je regarde les plans 2D que nous réalisions il y a 5 ou 6 ans, je mesure le chemin parcouru. Aujourd’hui, nos plans sont clairs et précis, les problèmes sont solutionnés en amont et non plus sur le chantier. Nous avons gagné en qualité de travail et en professionnalisme... »


Plus sur Trimble MEP : http://mep.trimble.fr/

Partager le communiqué

Tweeter Facebook Google + Envoyer par e-mail

Recommandé

Des souris 3D et deux imprimantes 3D à gagner Des souris 3D et deux imprimantes 3D à gagner

Avec BIMactu.com, tentez de gagner une des souris 3D offertes par 3Dconnexion ou une des deux imprimantes 3D proposées par 3D Avenir. Il suffit de vous inscrire à la lettre d'information commune aux portails BIMactu.com et CAO.fr. Un tirage au sort est réalisé chaque mois parmi nos abonnés.

... En savoir plus

Abonnez-vous

Recevez deux fois par mois la synthèse de l'actualité CAO et PLM et gagnez peut-être une imprimante 3D ou une souris 3D (un tirage au sort chaque mois)